Pourquoi écrire ? Pour détendre le lecteur, lui faire oublier son quotidien ? Questionner ? Dénoncer ?
Transposer, transporter dans une autre réalité que la nôtre :
L'écrivain est celui qui réussit à faire que de notre lecture, nous ne sortions pas indemnes... pas les mêmes.

Pourquoi lire ? Pour ouvrir nos yeux à cette lucidité que tout un chacun refuse trop souvent.
Indridason peut nous y aider.

4e de couverture :
"Dans un jardin sur les hauteurs de Reykjavik, un bébé mâchouille un objet étrange... Un os humain ! Enterré sur cette colline depuis un demi-siècle, le squelette mystérieux livre peu d'indices au commissaire Erlendur. L'enquête remonte jusqu'à la famille qui vivait là pendant la seconde Guerre Mondiale, mettant au jour les traces effacées par la neige, les cris étouffés sous la glace d'une Islande sombre et fantomatique..."