La rue résonne des rires d’une jeunesse secouée d’alcool. Elle tressaute dans son sommeil, sans s’en apercevoir.

Une main l’attire, vers une peau chaude et tendre. Elle se réfugie contre ce corps nu, l’enlace à son tour, l’espace de quelques rêves.


Un peu plus tôt, cette même main la prenait par la taille, pour de la nuit immortaliser les étoiles, en battements de cœur partagés.

...

14 nov, 00h08