ccile charrierc
ccile charrier crivaincécile charrier plasticienneccile charrier art-thrapeutecécile charrier art-thérapeutecécile charrier art-thérapeute

Perle

"Chacun de nous a la liberté de fermer les yeux : cette fermeture ne saurait être une solution, tout au plus peut-elle nous prévenir que, d'habitude, nous les tenons ouverts sans percevoir que c'est là un acte."

Bernard Noël

samedi 23 avril 2011

VAL et JEF

mercredi 10 novembre 2010

PERLE

"La vie est très drôle. Il faut se voir tel que l'on est et ne pas se voir tel que l'on est, et l'un comme l'autre, pourtant, peuvent vous amener jusqu'à la folie." P. Highsmith

mardi 2 novembre 2010

AUTEURS

à découvrir sur www.prom-auteurs.net

lundi 23 août 2010

perle

"Certaines personnes sont tellement obsédées par le passé qu'elles en meurent. Si votre volonté est de refuser d'abandonner le passé, vous devez le récréer. Vous devez faire de la sculpture."

Louise Bourgeois

Dans : Louise Bourgeois... l'araignée, la maîtresse et la mandarine,
un film de Marion Cajori et Amei Wallach (2009)

mardi 2 mars 2010

perle

"la liberté n'est pas un droit, mais un devoir".

Nikolaï Berdiaev, 1874-1948

dimanche 27 décembre 2009

A LIRE

Arnaldur INDRIDASON : La femme en vert (Points, 2007)

Vous aimez les mots sans tiédeur ni complaisance ?
Sautez sur cette enquête du commissaire Erlendur Sveinsson !

Lire la suite...

Delart


                                                                             
                                                        http://delart.blog4ever.com









                                                               à voir !

lundi 14 décembre 2009

A SUIVRE



                                                  http://nonanletiroir.unblog.fr


                                              ... des tiroirs à ouvrir et découvrir !










lundi 30 novembre 2009

MARIE-PAULE BROCARD, POETE

Tu tends tes mots comme on tendrait des gestes.
Tu voudrais qu'ils touchent la peau, le songe.
Tu voudrais qu'ils effleurent les cils,
qu'ils prennent dans les bras.
Tu leur tisses des appétits de fleuve
et de larges silences creusés
pour enfin
les vouer à la crique d'une épaule.

Marie-Paule Brocard

"Nommer"

UEV Editeur
Collection "Les Champs Maupin"
(2004)

mercredi 3 juin 2009

ERIC MUTEL, PLASTICIEN

eric






                                              
                                               http://eric.mutel1.free.fr/

mardi 2 juin 2009

DENISE CIURANA, PEINTRE

Denise

http://www.denise-ciurana.fr

jeudi 28 mai 2009

NONAN, PETIT REPORTER, 2

Une putain d'anxiété

Tribunal des affaires familiales, cabinet n° 2, salle d’attente n°1. Tout est codifié, chiffré, numéroté…

Nous choisissons, non, nous nous retrouvons dans un coin du couloir, une petite table d’angle, deux chaises. On s’installe, Elle se détend un peu. Je lui parle de son fils, de son travail, Elle m’explique, oublie un peu la tension en elle. Celle qui l’habitait en arrivant, quand, à peine nos bonjours échangés, Elle m’explique que son fils s’est cassé le bras hier soir, urgence, que le père, bien sûr, jette la faute sur Elle mais non, ce n’est qu’un accident, je vous jure, il a trébuché à cause d’un chat, est mal tombé… D’ailleurs, il l’a dit à son père…

L’avocate arrive,

Lire la suite...

ELIZABETH SAINT-JALMES

esainthjalmesmitsi.jpg

http://www.elizabethsaintjalmes.com

mardi 26 mai 2009

EVELYNE COUTAS, PHOTOGRAPHE

le_frioul.jpg

                  Fragments du dehors
80x160
2005


              http://www.evelynecoutas.net

NONAN, PETIT REPORTER, 1

Sous la robe noire, le pit-bull

Cour d’assises

Lundi matin, 8h30, tout le monde est là, dans cette immense salle des pas perdus de ce vieux tribunal, devant le portique encadré par deux policiers de garde, chargés de fouiller les sacs des dames, de s’assurer que personne ne va faire rentrer dans cette enceinte qui dit la loi, qui va la dire, une arme, un objet dangereux, quoi que ce soit qui pourrait nuire. Alors on se plie de bonne grâce, on a un petit sourire forcé, on est tendu. Les 2 clans s’observent déjà. Celui, massif par le nombre de la famille du prévenu comme ils disent, et l’autre, nous, quelques 4 ou 5 femmes encadrant Sonia, petit oiseau blessé qu’il nous faut protéger, entourer, soutenir, rassurer, comme on peut avec nos sourires, nos gestes maladroits, nos peurs aussi, nos tensions, que bien sur nous cachons.

Nous sommes là, chacune sait que ces 2 jours vont être longs, difficiles à vivre, sans répit, sans pudeur, sans douceur. Le tribunal n’est pas là pour prendre des précautions, il dit, il expose, il montre, il expertise, il est cru, il est brutal, il est odieux parfois,

Lire la suite...

lundi 25 mai 2009

JESSY MORIN

igabiva-ombeline.blogspot.com

samedi 2 mai 2009

JEAN-MARC AVRIL, POETE, PLASTICIEN

créations sur :

http://pulsions.artblog.fr/



photo_JM5.jpg

vendredi 1 mai 2009